Prenez le contrôle d'un État méditerranéen, en Europe, Afrique ou en Orient, au cours du XIIe siècle.


    [1180] L'ire des barons de Sicile

    Partagez
    avatar
    Héraut de Mjtopia

    Messages : 60
    Date d'inscription : 29/04/2018

    [1180] L'ire des barons de Sicile

    Message par Héraut de Mjtopia le Mer 2 Mai - 23:05

    De confuses nouvelles venus de Constantinople semblent avoir suscité incompréhension et fureur au sein de la Sicile toute entière, visiblement, prenant odieusement et sournoisement avantage d'une rencontre diplomatique avec le Roi, ses proches et plusieurs hauts officiels du royaume, le Basileus aurait forcé ce dernier à la vassalisation à l'empire.

    Immédiatement à l'annonce de cette nouvelle, les barons, religieux et fortunés bourgeois du royaume ont vu leurs visage sereins, moroses, penseur se décomposer en une affreuse grimace teintée à la fois d'horreur et de fureur. Très vite, un "conseil de régence" est établi par la noblesse et quelques évêques, ceux ci déclarant caduque cette vassalisation forcée et mettant en suspens les pouvoirs royaux en attente que cette ignoble affaire prenne fin. Déjà, les osts des Barons se rassemblent en vue de prévenir à toute situation. Nul doutes que les princes de l'Europe entière réagiront sous peu.

    -20 de Stabilité en Sicile
    -20 de Prestige pour l'Empire Romain

    Invité
    Invité

    Re: [1180] L'ire des barons de Sicile

    Message par Invité le Mer 2 Mai - 23:07

    Le Deuxième Consul de la Superbe République de Gênes condamne cette vassalisation et propose au Conseil de Régence Sicilien des négociations quant à un potentiel soutien.
    avatar
    Empire Romain d'Orient

    Messages : 37
    Date d'inscription : 28/04/2018

    Re: [1180] L'ire des barons de Sicile

    Message par Empire Romain d'Orient le Jeu 3 Mai - 16:02

    L'Empire ne laissera pas Gênes interférer dans ses affaires internes, en cas d'attaque de la part des Gênois les troupes impériales n'hésiterons pas à réprimer cela dans le sang.
    avatar
    Héraut de Mjtopia

    Messages : 60
    Date d'inscription : 29/04/2018

    Re: [1180] L'ire des barons de Sicile

    Message par Héraut de Mjtopia le Jeu 3 Mai - 17:55

    Des réactions de toute l'Europe nous parviennent, l'Empereur d'Occident Frédéric Barberousse notamment, qui au delà de dénoncer l'ignoble mascarade orchestrée par le Basileus se dit soutenir pour l'heure publiquement sur le plan moral l'initiative des Barons Normands et de la Suprême République de Gênes afin de préserver l'intégrité du royaume de Sicile des manigances fantasques romaines.

    D'autres part, le Roi Henri II Plantagenêt d'Angleterre joint sa fureur à celle des Barons normands, exigeant sans plus attendre la libération de sa fille, retenue encore pour l'heure à Constantinople.

    Si l'on omet ces deux grands acteurs de la scène de la Chrétienté, à travers l'ensemble de cette dernière c'est une vague d'indignation qui commence à se lever ça et là parmi les seigneurs et prélats. De la Scandinavie à l'Ibérie en passant par la Pologne des voies vertueuses s'élèvent tandis que dans le monde Musulman et Orthodoxe les regards sceptiques commencent à se porter vers Constantinople, attendant la suite des évènements avec une fascination dérangeante.

    Invité
    Invité

    Re: [1180] L'ire des barons de Sicile

    Message par Invité le Jeu 3 Mai - 18:18

    Le Deuxième Consul annonce que, si une flotte Romaine s'approche à moins de dix kilomètres des côtes Siciliennes, cela équivaudra à une déclaration de guerre à l'encontre de la Superbe République de Gênes.
    avatar
    Royaume de Léon

    Messages : 14
    Date d'inscription : 29/04/2018

    Re: [1180] L'ire des barons de Sicile

    Message par Royaume de Léon le Ven 4 Mai - 17:54

    Guillaume II Hauteville, roi de Sicile remercie le soutien de la République de Gênes, mais aussi ses soutient européens ! De plus, il demande au conseil de régence de l'empire romain d'orient de renvoyer immédiatement sa femme à Palerme.

    De plus, le roi annonce son retour dans son royaume afin de porter main forte au conseil de Barons, il répète que le traité de vassalisassions est nul et non avenu, car la force fut utilisée pour le faire signer.

    Guillaume II Hauteville, roi de Sicile

    Contenu sponsorisé

    Re: [1180] L'ire des barons de Sicile

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Sam 22 Sep - 7:44