Prenez le contrôle d'un État méditerranéen, en Europe, Afrique ou en Orient, au cours du XIIe siècle.


    [1181 - 1183] Concile de Bénévent

    Partagez
    avatar
    Etats Pontificaux

    Messages : 37
    Date d'inscription : 28/04/2018

    [1181 - 1183] Concile de Bénévent

    Message par Etats Pontificaux le Mer 9 Mai - 3:29

    Spoiler:
    Seul les participants suivants sont autorisés à posté lorsque le Saint-Père leurs donnent la parole, et uniquement sous cette condition :

    - Sa Sainteté Lucius III, qui présidera cette assemblée
    - L'Empereur Alexis II de l'Empire d'Orient
    - Le Roi Guillaume II de Sicile
    - Les représentants du Conseil de Régence Normand

    C'est un concile ecclésiastique, par conséquent, les "laïcs" auront uniquement la parole pour témoigner, se défendre ou se repentir, selon le bon vouloir du Saint-Père et la nécessité du, ou des, procès.

    C'est dans la ville de Bénévent, que le Concile destiné à régler la crise Sicilienne, fût organisé sous la présidence du Très Saint-Père, Lucius III. Alors que l'Empereur de l'Empire Romain d'Orient effectuait une visite diplomatique historique à Rome, afin d'apaiser les tensions entre Orient et Occident, qu'un événement surprenant survint. Le Roi de Sicile, Guillaume II, quitta Constantinople en accusant la Régente de l'Empire Romain d'Orient, Marie d'Antioche, de l'avoir forcé à signer un traité de vassalité, qu'il estime nul et non-avenu. De plus, Jeanne d'Angleterre, l'épouse de Guillaume II de Sicile aurait été gardé en otage par les Romains d'Orient.

    C'est incrédule, que le Roi d'Angleterre, Henri II Plantagenêt apprit cette nouvelle. Il exigea la libération de sa fille et menaça l'Empire d'Orient de représailles. L'Empereur du Saint Empire Romain n'apporta présentement qu'un soutien moral aux Barons Normands, mais il est certain qu'il s'apprête lui aussi à défendre sa sphère d'influence de l'incursion byzantine.

    En Sicile, ce fut l’ire et la colère qui l'emporta, établissant un Conseil de Régence qui suspendit les prérogatives royales de Guillaume II, afin d'empêcher tout conflit d'intérêt, et se préparant à défendre le Royaume de l'envahisseur Romain.

    Alors que la chrétienté s'embrasait et se préparait à repousser les Byzantins hors de Sicile si ceux-ci passaient à l'offensive suite à la révolte des barons Normands, le défunt Pape Alexandre III, décida d'organiser un Concile afin d'apaiser les tensions. Malheureusement, il mourut avant d'avoir pu l'ouvrir. (Le Concile, hein.)

    Dans cette grande salle furent convoqués tous les évêques de Sicile et d'Italie, qui furent placés autour d'une table, en arc de cercle. Au centre de l'assemblée, siégeait le Saint-Père. Face au Pape, se trouvait une estrade où les appelés pouvaient venir témoigner, ou se défendre à la barre. Derrière eux, se trouvaient les témoins et les invités, à titre d'observateur, pouvant s'exprimer uniquement à la demande du Pape.

    Nous notons aussi que bon nombres de gardes pontificaux gardent ce lieu avec une vigilance accrue.

    Le Saint-Père ouvrit la séance avec un discours sur la paix, la dévotion et la volonté de Dieu. Le Saint-Père appela à l'apaisement entre occident et orient, estimant que la paix était toujours préservable si les deux partis en avaient la volonté. Lucius III ajouta qu'alors que la chrétienté s'entre-déchirait, le Royaume de Jérusalem était alors, et l'est toujours, sous les assauts de Saladin.

    Finalement, le Saint-Père annonça que ce Concile a été organisé afin de permettre au Roi Guillaume II de s'expliquer sur les circonstances de cette "vassalisation forcée", ainsi que si il le souhaite, de porter des accusations devant l'Empereur des Romains d'Orient, qui représentera et défendra la Régente Marie d'Antioche, mère de l'Empereur, devant les représentants du Conseil de Régence de Sicile, ainsi que devant cette assemblée épiscopale.

    Le Saint-Père donna la parole à Guillaume II de Sicile et termina la présentation du Concile en rappelant à ses participants que les Conciles étant sous le regard de Dieu, aucuns manques de respects, aucunes insultes et aucunes provocations ne seront en aucuns cas tolérés. Tous manquements à ces règles, entraîneront une excommunication et une exclusion du Concile.

    Que Dieu vous garde et nous éclaire.


    Dernière édition par Etats Pontificaux le Mer 9 Mai - 14:58, édité 1 fois
    avatar
    Royaume de Léon

    Messages : 14
    Date d'inscription : 29/04/2018

    Re: [1181 - 1183] Concile de Bénévent

    Message par Royaume de Léon le Mer 9 Mai - 14:54

    C'est avec colère, mes pères, votre sainteté, que je m'adresse à vous. J'ai toujours été, moi Guillaume II de Hauteville, un fervent défenseur de sa sainteté et du monde catholique !

    Je ne peux pas vous dire que tout va bien en Italie comme dans l'empire romain. En effet, à cause de la volonté d'une régente de prendre en otage une femme, ma femme, la fille du roi d'Angleterre et de celle de son fils de pénétrer dans le monde catholique, j'ai perdu mon pouvoir de roi et je suis relégué aux armées.

    J'ai été à Constantinople en 1180, car je fus invité par la Régente Marie d'Antioche dans le but d'une visite diplomatique. Or, j'ai été lâchement attaqué et presque violenté par les gardes impériaux. J'ai été renvoyé avec mon conseil à Gênes, mais ma femme fut gardée malgré mon combat sur place pour la faire libérer. Or l'armée Byzante était sur place bien plus importante que mes pauvres gardes. J'ai été forcé à quitter l'empire sans avoir pu récupérer ma femme et avant en tête une idée pour garder mon royaume, dernier rempart contre les possibles invasions musulmanes.

    Ce traité fut en effet signé sous la contrainte, si je n'avais pas signé ce papier, ma famille serait éteinte et le pays serait aujourd'hui totalement Romain. Je ne peux imaginer ce qu'il s'est passé dans la tête de la régente pour faire une telle chose à un roi de ma trempe.

    Maintenant, l'Europe est en proies à la méfiance, la guerre n'a jamais été aussi proche entre nos deux ensembles. Je demande donc à ce que le concile et sa sainteté prennent la bonne décision afin que la guerre qui semble de plus en plus inévitable soit évitée.

    J'espère avoir le soutien de mes barons dans cette politique de paix et de prospérité aussi bien pour notre royaume que pour l'Europe. Je demande aussi à ce que ce traité nul et non avenue, car signé sous la contrainte et cette entreprise de destruction de l'équilibre européen par l'empire romain soit arrêté.

    J'espère que cette question sera vite réglée que la paix revienne en Europe et que nous moi et les barons puissent retravailler à ce que le royaume resplendisse de nouveau.


    Dernière édition par Royaume de Sicile le Mer 9 Mai - 18:35, édité 1 fois
    avatar
    Etats Pontificaux

    Messages : 37
    Date d'inscription : 28/04/2018

    Re: [1181 - 1183] Concile de Bénévent

    Message par Etats Pontificaux le Mer 9 Mai - 16:30

    La parole est accordé à l'Empereur Alexis II, représentant de la Régence Marie d'Antioche.
    avatar
    Empire Romain d'Orient

    Messages : 37
    Date d'inscription : 28/04/2018

    Re: [1181 - 1183] Concile de Bénévent

    Message par Empire Romain d'Orient le Jeu 10 Mai - 3:06

    l'Empereur accuse Guillaume II Roi de Sicile de mensonge en présence de Sa Sainteté le Pape et de Dieu. En effet le Roi de Sicile a signé ce traité en étant affecté par nul forme de menaces. Il a même demandé lui-même l'entré de son Royaume au sein de l'Empire pour avoir pouvoir à l'aide de la flotte et de l'Armée de l'Empereur se protéger et attaquer Gênes pour prendre la cité marchande de Sardaigne du Nord.
    L'idée de faire croire aux gens que la signature était forcée était de lui. l'Empereur l’approuva pour éviter l'excommunication du Roi par le Pape. Maintenant que Guillaume II a trahis l'Empereur, il ne ressent nul besoin de garder ce secret plus longtemps.
    avatar
    Etats Pontificaux

    Messages : 37
    Date d'inscription : 28/04/2018

    Re: [1181 - 1183] Concile de Bénévent

    Message par Etats Pontificaux le Jeu 10 Mai - 3:11

    Qu'a à répondre le Roi de Sicile à ces allégations ?
    avatar
    Royaume de Léon

    Messages : 14
    Date d'inscription : 29/04/2018

    Re: [1181 - 1183] Concile de Bénévent

    Message par Royaume de Léon le Ven 11 Mai - 0:32

    Je trouve insultante la position de l'empereur des romains ! La république de Gênes et moi-même entretenons de bonne relation, même s'il est vrai que j'avais jadis l'envie de récupérer un morceau du port de Cagliari dans le but d'accroitre la puissance de mes marchants, cette idée m'est très vite passée. De plus, à présent mes relation avec la superbe république génoise se sont vraiment amélioré et nous nous battrons ensemble pour le salut du monde catholique !

    Je pense en effet, que par ses mensonges, l'empereur cherche la désunion du monde catholique et même de la sphère chrétienne dans sa globalité. Osé insulté un roi de traitrise envers sa foi, son peuple et sa patrie est quelque chose très grave ! Et je ne peux accepter de pareilles insultes.

    Je déclare par la présente et je réitère mes premiers mots, la régente Marie d'Antioche m'a honteusement, avec l'aide de la garde impériale forcé à signer un traité de vassalisassions que je déclare encore et toujours nul et non avenue. Si l'empereur souhaite encore par ses mensonges couvrir de honte l'assemblées qui nous fait face, alors qu'il revienne à la barre.

    En attendant, j'implore sa sainteté de bien comprendre l'état dans lequel est la Sicile depuis que les Romains sont venus y semer la zizanie. Le gouvernement provisoire fait soit son travail, mais, le peuple gronde et ne veut pas de grecque pour diriger depuis une obscure capitale leur vie. En effet, j'accuse l'empire romain d'orient de vouloir détruire le dernier rempart de Rome contre les invasions musulmanes.
    avatar
    Etats Pontificaux

    Messages : 37
    Date d'inscription : 28/04/2018

    Re: [1181 - 1183] Concile de Bénévent

    Message par Etats Pontificaux le Ven 11 Mai - 1:11

    Lorsque le Roi de Sicile eut fini de défendre sa cause, ce fut au tour du très Saint-Père de s'adresser à l'assemblée.

    Nous avons entendu les arguments des deux partis, nous conduisant inéluctablement dans une impasse. Les débats nous poussent à penser qu'une chose : L'un de vous ment, ici, dans la Maison de Dieu. Sachez que qui que soit le responsable, nous serons intraitable et implacable

    Vous avez laissé entendre à cette assemblée qu'il n'y avait aucuns témoins lors de la signature de l'acte de soumission. Pourtant, vous avez précisé que la Princesse Jeanne d'Angleterre était présente lors de l’événement, non ? Nous avons négocié avec la Régente de l'Empire Romain d'Orient afin d'obtenir son retour en occident, sous la protection du Saint-Siège.

    Nous appelons la Reine de Sicile et Princesse d'Angleterre à la barre. Puisse la vérité sortir de ses lèvres.
    avatar
    Logothète de Mjtopia
    Admin

    Messages : 71
    Date d'inscription : 25/04/2018

    Re: [1181 - 1183] Concile de Bénévent

    Message par Logothète de Mjtopia le Sam 12 Mai - 0:33

    La reine de Sicile avance dans la salle du concile


    Cette dernière commence son allocution, elle commence son récit. Le pape commence a faire dépasser un papier, Jeanne aperçoit le bout de papier.
    Elle commence à avoir une voix sanglotante ; elle décrit la scène de tractation entre Alexis II et Guillaume II. Elle décrit la mise en scène mise en place par les deux protagonistes. 
    Elle jure sur un reliquaire que ses mots sont vrais et que son mari est responsable de la situation, que c'était volontaire et souhaité.
    avatar
    Empire Romain d'Orient

    Messages : 37
    Date d'inscription : 28/04/2018

    Re: [1181 - 1183] Concile de Bénévent

    Message par Empire Romain d'Orient le Sam 12 Mai - 15:11

    Suite aux récents événements, l'Empereur Alexis II renonce à la Sicile et repars à Constantinople, non sans hâte.
    avatar
    Etats Pontificaux

    Messages : 37
    Date d'inscription : 28/04/2018

    Re: [1181 - 1183] Concile de Bénévent

    Message par Etats Pontificaux le Dim 13 Mai - 1:10

    Après avoir ajournée la séance pour délibérer, sa Sainteté le Pape Lucius III apprit que le Roi de Sicile, Guillaume II s'était suicidé, au nez et à la barbe de ses gardes. Bien que le Saint Père ne puisse pas comprendre qu'un tel acte ait pu arriver dans l'enceinte du Concile, alors que ses gardes devaient veiller à la sécurité de ses "hôtes".

    En commettant cet acte irréparable, impardonnable et désespéré, le Roi de Sicile avait permis au Diable de remporter une victoire sur les enfants de notre Père, entraînant la colère du Très Saint-Père. L'Ennemi avait guidé la main de ce Roi pas très chrétien vers son cœur, le condamnant à l'enfer éternel.

    Le lendemain, le Très Saint-Père rassembla une dernière fois cette assemblée exceptionnelle et s'adressa à elle.

    "Le témoignage accablant de la Princesse Jeanne d'Angleterre nous a permis de déterminer la culpabilité de chacun des partis incriminés, sous le regard bienveillant du Tout-Puissant. C'est pourquoi, pour avoir délibérément, et à plusieurs reprises, menti dans la Maison de Dieu, ainsi qu'à nous-même, le représentant de notre Père sur terre, ainsi qu'avoir tenté de provoquer une guerre entre l'orient et l'occident, trahi ses devoirs de souverain, ainsi que les valeurs chrétiennes.

    Mais non content de souiller son âme et sa mémoire, le Roi de Sicile a entraîné toute sa famille dans sa disgrâce en allant jusqu'à s’occire lui-même, rejetant toutes les valeurs chrétiennes. Par conséquent, Guillaume II sera privé des sacrements et de sépulture chrétienne. Compte tenu de ce crime abject et luciférien, Guillaume II sera pendu cette après-midi sur la place publique, son cadavre sera sellé dans un tonneau bien clos et jeté à l'eau. Pour finir, ses biens ainsi que ceux de sa famille seront transféré à l'héritière de la Maison de Hauteville, soit Constance de Hauteville.

    Que Dieu vous protège."

    Ainsi fut clos le Concile de Bénévent.

    Contenu sponsorisé

    Re: [1181 - 1183] Concile de Bénévent

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mer 18 Juil - 18:12